Peut-on financer un crédit en cryptomonnaie ?

Contracter un prêt en cryptomonnaie offre la possibilité à un emprunteur de profiter d’une certaine somme d’argent en échange de garanties précises.

Dans les faits, l’emprunteur dépose en garantie une somme en cryptomonnaie auprès d’un organisme. Ce dernier octroiera à l’emprunteur un montant défini par le contrat de crédit sous forme de cryptomonnaie ou de monnaie fiat, c’est-à-dire dont le cours est fixé par un gouvernement : dollar, euros, etc…

Nous vous proposons ci-dessous un tour d’horizon des possibilités de financement avec un prêt en cryptomonnaie.

credit crypto

Contourner la frilosité des banques traditionnelles

Avoir recours à un prêt en cryptomonnaie permet de contourner le système bancaire traditionnel. C’est un moyen pour certaines personnes d’obtenir un crédit que leur banque ne pourrait pas leur accorder parce qu’elles ne répondent pas à leurs critères d’exigence. Le prêt crypto est ouvert à tout le monde.

C’est encore une bonne opportunité pour les personnes détentrices d’actifs numériques ayant un besoin ponctuel de liquidité. La revente de ces actifs en cryptomonnaie ne permet pas toujours de faire une bonne faire en fonction de l’état du marché. Toutefois, en possédant un solide fond de crypto on peut ainsi obtenir des euros ou toute autre monnaie fiat à travers un prêt.

Enfin, les investisseurs en monnaie crypto peuvent espérer profiter d’un effet de levier. Ils achètent de la cryptomonnaie pour l’utiliser en garantie lors d’un prêt. Ils disposent ainsi d’un capital toujours plus grand pour poursuivre leurs investissements en monnaie virtuelle. Cette méthode présente néanmoins certains risques en fonction des cours relatifs des cryptomonnaies.

Si emprunter de la monnaie virtuelle est possible, peut-on concrètement financer un projet immobilier avec de la cryptomonnaie ?

Réaliser son projet immobilier avec une monnaie crypto

Les acteurs de l’immobilier font face à l’arrivée de la cryptomonnaie pour régler les transactions immobilières. Elle suscite néanmoins une certaine frilosité dans le milieu en raison de l’instabilité de certaines d’entre elles.

Des investisseurs étrangers choisissent de régler leur achat immobilier via ce moyen afin d’éviter les taux de change. En France, le Trésor Public a souligné que les plus-values réalisées grâce aux cryptomonnaies devaient être déclarées pour taxation. Ces gains sont assujettis à la CSG. Les gains en cryptomonnaie figurent ainsi sur les avis de déclaration de revenus.

Certaines plateformes de crowfunding permettent encore à certaines personnes de réaliser des investissements immobiliers en monnaie virtuelle. Quant à Dubaï, la ville a ouvert. un programme immobilier ambitieux qui propose aux acquéreurs potentiels de propriétés à acheter en cryptomonnaie.

Emprunter contre des actifs cryptographiques impose en théorie de garantir à très haute valeur. Les emprunteurs doivent donc globalement bloquer plus que la valeur totale des fonds qu’ils souhaitent emprunter. La garantie cryptographique est restituée lorsque le prêt est remboursé et que les intérêts encourus sont réglés.

Ce type d’emprunt nécessite de très grosses sommes et peut souffrir de la dépréciation de la garantie cryptographique.

Si un prêt immobilier peut être financé grâce à de la cryptomonnaie, qu’en est-il dans le domaine de l’entreprenariat ?

Le prêt en cryptomonnaie pour les entreprises

Certaines plateformes proposent des solutions de prêt en monnaies numériques pour les entreprises. Ces solutions s’adressent principalement aux petites et moyennes entreprises. Celles-ci doivent souvent faire face à un manque de liquidité. Leur développement est alors remis en cause.

Par exemple, un acteur comme Ripple met à disposition des entreprises un service de crédit disponible sur l’ensemble du globe. Ces solutions financières sont séduisantes car elles permettent aux entreprises d’avoir accès à des crédits qui leur donnent les moyens d’accélérer leur développement soit sur le territoire national soit à l’étranger.

Comme dans le cas d’un investissement immobilier, l’entreprise qui souscrit un prêt en cryptomonnaie s’expose aux cours volatiles. Néanmoins pour les jeunes entrepreneurs qui souhaitent voir leurs projets se réaliser, le prêt en monnaie numérique permet souvent de contourner la frilosité des banques classiques qui ne savent pas toujours détecter les talents ni les projets qui réussiront.

Les monnaies virtuelles permettent donc aux projets immobiliers de se réaliser et aux entreprises de se développer voire de se créer. Qu’en-est-il si l’on a besoin de fonds pour son projet dans un domaine comme l’agriculture ?

credit crypto & agriculture

Cryptomonnaie et agriculture

Les agriculteurs du monde entier doivent faire face à des tensions au sein de leur secteur. Ces tensions menacent souvent de les mettre sur la paille. La France n’échappe pas à ce constat morose puisque le baromètre agricole Terrenet-BVA révélait en 2017 que presque 50% des agriculteurs français rencontraient des problèmes de trésorerie et 13 d’entre-eux une situation de surendettement.

Ainsi en France, deux agriculteurs ont décidé de lancer Turbocereal, qui offre des solutions de financement pour les exploitations agricoles. La cryptomonnaie lancée par cette alternative bancaire est le Cereal Coin. La valeur de cette monnaie virtuelle doit rester stable selon ses fondateurs. Un euro équivaut à un Cereal coin.

Les agriculteurs pourront avoir accès à des prêts en Cereal coin pour financer leurs achats agricoles via une plateforme créée par Turbocereal. Cette initiative est un complément simple et efficace à la banque traditionnelle pour lutter contre le manque de liquidités des agriculteurs. Elle permet même de relancer l’économie de certains territoires. Turbocéréal est ainsi un très bel exemple d’économie solidaire.

Les cryptomonnaies sont aujourd’hui multiples et permettent aux particuliers de réaliser leurs projets immobiliers, aux entreprises de se développer et nous voyons même certains secteurs comme l’agriculture développer leur propre monnaie virtuelle. Nous assistons à l’émergence d’un nouveau paradigme monétaire. Les États et les institutions comme le Fond Monétaire International seront tôt ou tard contraints de légiférer afin de permettre aux cryptomonnaies d’évoluer aux côtés des monnaies traditionnelles dans un monde en pleine mutation face aux différentes crises économiques, sanitaires et environnementales.